Nombre total de pages vues

dimanche 17 janvier 2016

Le tirage sur papier ordinaire


  La publication de " Voyage au bout de la nuit " remonte à la mi-octobre 1932.

  Les éditeurs en ont fait paraître quelques extraits dans diverses revues dont "Monde", "Europe" et "Cahiers du Sud". La mise en vente eut lieu le 15 octobre. Enfin, je crois...


  L'auteur étant totalement inconnu, il fallait bien essayer de créer le buzz autour de son premier roman, comme l'on dit aujourd'hui !


Rares aujourd'hui sont les exemplaires ayant conservé leur bande rouge !

  Le succès n'était pas garanti, mais le livre déclencha assez vite dans le milieu littéraire, une vague de réactions passionnelles, et parfois même houleuses. Personne en tout cas ne put rester indifférent.
Il fut rapidement pressenti pour le prix Goncourt, qui lui échappa finalement le 7 décembre.
Céline ne s'en remettra jamais vraiment, même si le prix Renaudot lui apportera une belle consolation.

  Denoël et Steele avaient donc initialement prévu un chiffre raisonnable pour leur premier tirage, d'environ 3000 exemplaires. Ce qui va vite s'avérer largement insuffisant...

Un correspondant m'a fait part de cet intéressant document provenant de leurs archives :


On peut y voir que 200 ex. pour le Service de Presse ont été tirés en premier, le 12 octobre.

Le lendemain ont été imprimés 95 ex. sur Alfa ainsi que les 20 ex.sur Arches. Pourquoi 95 seulement ?

Puis, à partir du samedi 15, et jusqu'au 2 novembre, sont sortis au total 3284 ex. ordinaires.

Enfin, on y aperçoit (hélas trop mal) le nombre des autres ex. sur Alfa imprimés le 3 décembre. S'il s'agissait du nombre 31, comme on pourrait le deviner, cela ferait un total de 126 ce qui correspondrait aux 100 numérotés + les 26 marqués d'une lettre. Qui sait ?

  Je pense (mais je peux me tromper) que ce sont ces 3284 exemplaires-là tirés sur papier ordinaire qui comportent à la fin les feuillets d'annonces sur papier gris-bleu. Il semble tout à fait improbable que les éditeurs aient décidé de changer leurs annonces sur une période d'un peu plus de deux semaines.

C'est également à mon avis parmi ceux-ci que l'on peut rencontrer successivement les deux, ou bien un seul, ou bien aucun "M" à l'envers.


  Au vu de cette chronologie, il semble que ceux sur grands papiers ont été tirés quelques jours auparavant.
Pourtant, la plupart ont bien les deux "M" corrigés, eux...

C'est à ne plus rien y comprendre ! ! !


Peut-être qu'un jour, j'en aurai un comme celui-ci, 
( on peut toujours rêver )
et que cela me permettra d'y voir plus clair ?...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire